L’ART-THÉRAPEUTE

lumière

 

L’Art-thérapeute travaille en collaboration avec d’autres professionnels de la santé et/ou du secteur social pour inscrire la créativité dans un processus de guérison ou de mieux être. La création d’objets est un outil, pas une finalité.

En tant qu’Art-thérapeute je supervise, écoute, propose et suggère des stimulations. J’accompagne respectueusement l’auto-thérapie de mes patients en m’adaptant à chaque personne. Je mets en place les conditions à partir desquelles la personne peut elle-même se guérir, se soigner, faire son cheminement.

 

Je suis en quelque sorte un compagnon de voyage qui s’efface au service de la production. Tout simplement attentive, présente ici et maintenant, sans intellectualiser, en sachant m’offrir comme point d’appui avec bienveillance.

 

Mon parcours

 

CHEMIN FLEURI

 

Ancienne éducatrice, fondatrice et plasticienne d’une compagnie de théâtre de marionnettes, organisatrice de projets artistiques européens, membre active d’associations culturelles et humanistes, mon cheminement m’a amenée vers l’art-thérapie.

A travers l’hortithérapie je concilie l’amour que je porte depuis mon enfance à la nature la création, l’intérêt à l’être humain et l’envie de soulager.

Toutes mes expériences et vies se conjuguent aujourd’hui dans ces deux disciplines.

Le métier d’art-thérapeute demande à être toujours en éveil, dans l’émerveillement et la recherche. Il est pour moi un prolongement logique et dynamique de mes expériences de vie et formations.

Mon mémoire professionnel et mon travail de recherche ont été consacrés à l’accompagnement et l’aide auprès de populations victimes de traumatismes (réfugiés, exilés, enfants des rues…). notamment auprès d’enfants des rues de Bucarest.